vendredi 7 janvier 2011

IPSA LINGUA, le blog d'Alen Leoz: SENTENTIA

IPSA LINGUA, le blog d'Alen Leoz: SENTENTIA: "    Ce que je voudrais avec mon premier livre, c'est qu'il soit moins prétentieux que le second."

2 commentaires:

  1. Déjà, faudrait que j'écrive le premier. Ah ça va me rester, ce truc.

    RépondreSupprimer
  2. N'est-il pas déjà écrit ? Le tout premier mot, défloration définitive, irréversible, du mot écrit pour écrire. Et peut-être déjà, avant même le premier mot écrit pour écrire, des mots cachant, sous leur nécessité, une envie. Un accent, un goût, un parfum, quelque chose d'affecté, ou de suranné, qui annonçaient, déjà.
    Impossible désormais de se tenir en deça de ça désormais. C'est Derrida qui avait un mot pour ça, les notices, tout ce qui est autour de l'oeuvre d'art. "Parergon", voilà, et puis, tout ce qui est dit est parergon, noyé dans le livre, ou alors il est noyé dedans, c'est pareil. Mais c'est bien de mettre des titres et des couvertures, des frontières, quand on peut.
    Tiens, d'ailleurs, j'ai trouvé un truc sur le parergon.

    RépondreSupprimer