lundi 16 avril 2012

Vol inverse, ô coeur d'orage

Ton petit coeur d'alouette est triste dans ces cas là me dit-il
Nous sommes bien seules n'est-ce pas que fais-tu ?
Il sautille vers un refuge d'où il regarde tomber la pluie
Et il tord un peu le cou avec un oeil vers le ciel

Pour voir si ça s'arrête mais tu n'as plus d'abri.
Où vas tu sautiller mon coeur d'alouette au prochain orage ?
Je grelotte dans ma robe rose et verte
Je n'ai plus de courage

Oui mon coeur d'alouette, nous sommes bien seules,
J'en ai peur il a cessé de pleuvoir.
Tout cela est immonde, ces grosses gouttes qui pleurent
Je déteste cette grotte inachevée où tu t'es réfugiée qu'est ce donc ?
L''étable de Bethléem et ces brindilles qui pendouillent.
Elle baisse la tête, c'est vrai que cette effigie est inutile, tu ne sais donc pas
Affronter les jours d'orage non.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire