jeudi 20 février 2014

L'envers du monde

L'envers du monde, c'est lire et écrire sur une tenture translucide, dont le pli touche le sol, sur un fin voile qui a deux épaisseurs. Une face remonte derrière.
Nous lisons et nous écrivons sur la face " consciente", image perçue par l'adulte, alors que l'image du monde réside derrière, sur l'autre pan de la tenture, celui que nous voyons enfant.
Les images semblent les mêmes, car elles se superposent, mais elles sont représentations de deux réalités différentes.
" Lire et écrire" comprenant sentir, agir et tout le reste. Nous écrivons, nous peignons sur l'envers du monde.

(Nous n'agissons pas sur le monde : nos regards rebroussent chemin avant)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire