jeudi 20 février 2014

Le Temps les a faits, j'en ai rêvé.

Dans la pâte du temps, on trouve, inclus sous forme de minuscules soldats durs, armés et casqués d'acier, piquants, les " vainqueurs".
Ils peuvent être par exemple d'humbles paysans, mais arrière grand parents de ceux qui feront tomber l'emprereur.
Les soldats durs, minuscules, sont là pour rester, car leur postérité doit exister. Faut-il alors représenter cette postérité ?
Si oui, on anticipe sur l'avenir, mais sinon, comment expliquer cette certitude de rester, ou cette "adamantine fortitude" qu'on leur prête ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire