dimanche 11 mars 2012

Appairages

Assez fouillis, mais les appairages d'Isabelle Dalbe m'ont néanmoins amenée ici :

« Je regarde le monde à travers ses barreaux les plus clairs. »
Pierre Peuchmaurd


« L'humilité qui consiste à se donner un but impossible à atteindre. »
Pierre Dhainaut


« Retourne l'intestin comme un gant et l'humanité, si elle survit, aura fait un bond en avant de plusieurs milliers d'années. »
Ana Tot


« L'existence épouse n'importe quoi ! »
François Jacqmin

« L'absence des choses dans leur nom est une des formes de l'espace. »
Jean-Louis Giovannoni

« J'aime les gens distraits ; c'est une marque qu'ils ont des idées et qu'ils sont bons ; car les méchants et les sots ont toujours de la présence d'esprit. »
Charles-Joseph de Ligne

« Personne n'emporte le bleu du ciel dans son lit. »
Maurice Audejean

« Exiger du lecteur le talent d'admettre. »
Théodore Koenig

« On n'est qu'à deux pas de toute chose : un pas en avant, un pas en arrière. »
Stanislaw Jerzy Lec

« Puisque le bonheur n'existe pas, tâchons d'être heureux sans lui. »
Ernst Moerman

« Tout écrivain complet aboutit à un humoriste. »
Mallarmé

« On peut bien dire le regard d'un renard mais dans les bras noirs de l'amour
on dit le renard du regard. »
Jean-Yves Bériou

« On n'a jamais assez de tact pour faire sentir aux autres qu'ils en ont manqué. »
Robert Mallet

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire