lundi 11 juin 2012

Les Italiens c'est bien

Vous vous souvenez sûrement de la scène finale du sketch des Monstres où Ugo Tognazzi console un jeune cocu en pleine nuit avant de le renvoyer chez lui.

Je tiens de source sûre que John Moullard a eu cette scène en tête le temps qu'il réalisait les Seins en Fleurs.

Non pas tant pour le contenu narratif, certes délicieux en soi, que pour l'élégance qu'a manifestée l'auteur en préférant, à une chute où la jeune femme se réveillerait, prise d'une quelconque crise d'affection,  la laisser (quasi) endormie.

Bon à savoir aussi pour ses biographes, quel ne fut pas mon étonnement en parcourant les diapos de ses enfances, de découvrir ce qui ressemblait à un " second baptême". Intriguée par la robe bleue, j'ai suivi la piste et appris qu'il avait été consacré à Marie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire