lundi 24 juin 2013

Rêve de fin

Planant au dessus des pierres du temple, la femme du serpent ondulait doucement
Flairant notre présence aux interstices, absente en ses yeux rouges
Nous savions que son odeur de mort pouvait disjoindre les pierres si elle nous découvrait.

Au réveil, il faut poster les justificatifs de domicile avant midi, ou quelque chose dans le genre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire