mardi 1 décembre 2009

Délit d'amour

Autour de chez moi, j'ai plusieurs fast-food, dont un ou deux kebabs.

Il est très difficile de les comparer tant ils sont différents. Chez l'un le pain est plus frais, mais chez l'autre la viande est mieux grillée. Celui ci-est plus épicé mais l'autre fait de meilleures frites.
En fait les qualités de l'un me font oublier les défauts de l'autre. A condition de na pas oublier sa serviette, le kebab, complet sauce blanche, c'est vraiment délicieux.
Parfois même je me contente d'une barquette de viande que je ramène chez moi, et je la mélange à du riz que j'ai fait moi-même.

C'est comme les vagues de la mer, il n'y en a pas deux pareilles, et ce que j'apprécie le plus, c'est leur succession. Je les consomme sans modération, je leur mordille les oreilles.
Même aux assistantes de PDG de grands groupes je raconte cette histoire, et je crois que ça les intéresse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire