jeudi 3 décembre 2009

Ptite fiotte

Ce soir, je me dis " Natacha, ce soir, corvée de repassage. Demain, tu as les enfants, qui viennent, il faut repasser une nappe, sans compter tes innombrables T-shirts froissés comme des manuscrits de Radiguet ou des descriptions de futurs DOM-TOm, c'est comme on voudra, ce soir corvée de repassage".
Mais fine mouche, je me dis que je vais m'installer la table devant la télé. Dont acte, branle-bas de combat, la table dans le salon, un bouteille de flotte de réserve pour la vapeur, le panier plein à droite, un carton pour les trucs pliés à gauche, histoire de ne plus avoir à se lever, c'est là qu'on voit la fille organisée.
" y'aura bien une connerie à la télé pour me distraire et lever la tête de temps en temps".
Impeccable, je suis tombé sur Arte, l'adaptation d'un roman " les particules élémentaires", résultat, un T-shirt repassé, j'ai pleuré pendant une demie heure après le film, c'est le seul avantage d'habiter toute seule, maintenant c'est que je peux pleurer tout mon saoul.
Merci Houellebecq pour la version mauvais trip des bronzés, maintenant tu viens repasser mon linge.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire