vendredi 25 juin 2010

Ex nihilo

Tu ne voulais rien construire, tu y as bien réussi finalement. Plus besoin de sms, plus de trace. ça ressemble au néant que tu aimes tant. La queue de la comète nolife, no love, no sex, no rien... ?

J'avais préparé une boîte étanche avec des biscuits, et du café pour quand on serait là haut près de ton arbre. je suis un peu triste. Et fait provision de tortillas pour quand tu viendrais. Mais non, rien c'est mieux.

Moi je préfère jouer et perdre. Je préfère la joie au néant, le mouvement à l'immobilité, et assumer la vie, dans toute sa splendeur.




Amour toujours ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire