dimanche 12 janvier 2014

Je ris à m'en faire crever

Dans la phrase " Pauvre, ayant pour tout travail une horreur anticipée... " (Cf. l'article Battements du 29 novembre 2013), j'ai longtemps entendu " ayant pour tout travail " comme " le seul emploi que j'occupe ", ce qui englobe l'autre signification.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire