jeudi 10 mai 2012

Ok, mais bon...

Je sais vous êtes déçues (je répète pour la n-ième fois sic que je fais la promotion du féminin comme genre pour la généralité :p), je vous avais habituées à des titres plus accrocheurs eh bien tant pis venons en au fait je me débarrasse également de la ponctuation comme la fille de la pub Obao laissait tomber son peignoir, et comme  m'y a (je danse le - ) gentiment autorisé Faulkner je disais donc que quand je vois ce genre de chose :





François-Édouard Picot L'Amour et Psyché (1817)

je sais bien que c'est un petit maître, plus apprécié pour son enseignement que ses talents de peintre,  et on m'objectera qu'il n'y a rien de génial etc. etc.  mais tout de même je suis époustouflée par la (justesse de la )

LUMIÈRE

Et merci à Seraph + Splendor de m'avoir fait découvrir ce tableau

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire