mardi 21 février 2012

Sacré John !

John Moullard a ouvert une boutique en ligne sur A Little Market. Cette vieille tante, qui est à Robert Fillioud ce qu'une pelure de pomme de terre est à la Chapelle Sixtine, n'a aucun complexe.
Je l'ai appelé tout à l'heure, il m'a dit qu'il en était bien conscient mais qu'il se voit néanmoins porteur d'une nouvelle vision de l'art, qui remet radicalement en cause la perspective du château de Versailles, et qu'il compte secouer l'artisanat dans l'Eure et Loir.
C'est simplement affligeant. Je n'ose imaginer ce qu'il va nous sortir. J'ai vu sa dernière création, ce sont des morceaux d'ardoise récupérés dans les sets de table vendus en tête de gondole à Bricomarché (la filiale bricolage d'Intermarché), collés au néoprène à côté d'une photo en noir et blanc sur un coton jaune assez mou.
Le genre d'oeuvre devant laquelle on hésite entre rire et pleurer. J'ai choisi mon camp lorsqu'il m'a fait remarquer que l'important résidait dans le fil de couture rouge de la lisière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire