mercredi 30 septembre 2009

Tutti Frutti

Tout dans la fibre, voilà ce que je pense de certains individus.
Une anecdote.

Episode 1 -

Tout à l'heure, mon ex me raccompagne au garage (voiture à la révision etc). En démarrant depuis le fond du jardin, il me tend galamment les clés : " Pourras-tu fermer le portail ? ".
Je me dis qu'il va passer le portail mais il pile un mètre avant. Je lui dis : " Eh bien vas-y, avance". Et il me répond :" Hue Bourricot, avance, tsss, moi quand ma fille m'appelle, je réponds.".
Là il stoppe son tank diesel qui se pilote d'un doigt, et descend parler à ma fille (Oui, je me suis faite avoir jusqu'à la garde). Il remonte, fait un mètre, restoppe et me regarde : " Ben alors t'avances ?". Moi éberluée : " Ben, t'aurais pu en profiter pour fermer le portail ". Je ne comprenais déjà pas pourquoi il n'avait pas passé le portail avant de stopper pour que je puisse fermer pendant qu'il parlait. J'empilais donc une incompréhension sur une autre.

Episode 2 -
5 mn plus tard, je lui raconte que moi aussi j'ai du repassage, mais que moi je n'ai plus de femme de ménage (j'habite chez moi maintenant que je suis grande). Et là : " Toute seule ? Pfff, c'est que tu t'organises mal".
Passons sur le mépris du " toute seule", mais se faire traiter de désorganisée par un type qui n'est pas capable de réfléchir deux mètres devant lui en roulant dans une voiture qui sacre un émir à chaque kilomètre, ça me pourfend.
Je suis sûre que sa boîte (à pognon) est pleine de types comme lui qui ont " consultant en organisation " sur leur carte de visite.
Non finalement, des fruits, c'est encore une insulte aux fraises et aux pommes.
Tutti Verdure, des concombres.

N'empêche que pendant que la fraise s'étonne, le concombre commande, que pendant que la sage femme, le cucurbitacée rayonne, que la poire se fend, le radis règne, et que la pomme prend ombrelle, l'arrogant engrange.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire