mardi 29 mars 2016

" Ecarte, c'est Bernie."

Voilà un beau mot de passe pour vos gardes de nuit, qui nous rappelle que nos amis américains ne sont pas en reste quand il s'agit de prouver sa capacité à se montrer ridicule.

A preuve ceci :


Pourquoi ne pas priver de sexe les partisans du candidat ultra-sexiste Donald Trump ? Un couple a lancé le mouvement "Vote Trump Get Dumped" : pas de sexe, pas de datepas de flirt avec les "trumpistes". 

 Un appel à une grève du sexe contre les partisans de Donald Trump. C’est l’idée lancée début mars par un couple d’Américains, Chandler et Blake Smith. Le concept est clair : « Pas de sexe, pas de date, pas de flirt » avec toutes les personnes qui soutiennent le candidat. Car « voter pour Trump, c’est être d’accord avec le traitement sexiste, pervers, humiliant et offensant des femmes », écrivent les initiateurs sur…

De deux choses l'une.

Soit la dame (?) est déjà en couple avec un trumpiste, et c'est qu'elle envisage de ruiner encore plus un couple déjà mal parti, ou alors elle ne l'est pas encore, elle a envie de baiser avec une personne, et s'en prive, réalisant le péché. C'est alors elle-même qu'elle punit. C'est donc débile dans les deux cas, sur le simple plan de l'économie sexuelle.

Quant au reste, on peut suggérer, au vu du logo, un angle d'ouverture des jambes proportionnel à la position politique du partenaire ? Ah ah ah.

Enfin, pour terminer en beauté, rappelons que c'est le genre de posture qui a de quoi exciter un trumpiste au plus haut point, ce qui promet de belles parties de baise entre morons :)

1 commentaire:

  1. Hypothèses séduisantes. Il manque hélas, ce qui n'est pas votre faute, la conclusion qui irait facilement sans dire. Après tout Sarah Palin a annoncé son prochain pacs avec Marion Maréchal-Le Pen. Du point de vue de "l'économie sexuelle", nul reproche et, vu d'Amérique, aucun conflit entre ouverture et vitesse - pour m'adresser aux photographes. Et, surtout, aucun problème de profondeur de champ.

    RépondreSupprimer